FRAC < > Silo

Ballade au cours d’Euroméditerranée, plus grande rénovation urbaine d’Europe qui transforme depuis plus de 15 ans cet ancien quartier portuaire en véritable ville méditerranéenne du XXI ème siècle. Ici le but est toujours d’ouvrir le port sur la ville maisaussi de construire l’interface avec la partie nord de la ville et plus loin la métropole… Vitrine marseillaise, ce territoire est le lieu des expériences d’architectures domestiques et courantes de ce début de XXI ème siècle.



FRAC < > Silo le FRAC Le Marceau Gymnase Ruffi  Résidence Fonscolombe Résidence de tourisme Ruffi  Tour CMA-CGM Les archives départementales Le SILO
Partager :
Le Silo salle de spectacle Le Silo salle de spectacle Le Silo salle de spectacle Le Silo salle de spectacle

Le Silo salle de spectacle

Mutation d’un bâtiment symbolique de la ville de Marseille, aux portes du port. Le Silo à grain d’Arenc fut construit en 1926-1927 pour la Compagnie des Docks et Entrepôts de Marseille, spécialisée dans la manutention des céréales. La construction fut réalisée en un temps record, dans un contexte de concurrence acharnée avec la SGTM (Société Générale de Transbordements Maritimes). La société édifi e au même moment, à peu de distance, le silo de la Madrague (plus connu sous le nom « d’Usine Panzani »). Terminé avant celui de la Madrague, le Silo d’Arenc affi rme rapidement sa supériorité sur tous les plans : fonctionnel, technique, constructif et architectural. En 1950-1952, le grand Silo d’Arenc est complété par une nouvelle tour d’élévateurs, à l’est, et par une passerelle de transbordement. Aux qualités ci-dessus évoquées, s’ajoute une dimension urbaine exceptionnelle, qui constitue aujourd’hui l’intérêt majeur de l’édifice.

Abandonné dans les années 1990 et menacé de destruction, le Silo trouve un second souffle en 2011 par la grâce d’une restructuration. La massivité et la monumentalité de l’édifice est malheureusement annihilée aux étages par de grandes ouvertures carrées, symbolisant les nouveaux maîtres à bord : les « bureaulogues ». En pied, l’intervention est heureusement plus juste. Une salle de concert s’installe et propose un foyer qui révèle le caractère unique du lieu: les « mamelles » en béton des plafonds et une vue imprenable sur le port.
Le bâtiment a reçu le label « patrimoine du XXème siècle ».
Architecte :
Eric Castaldi & Carta associés
Année : 2011
Typologie : Equipement culturel / Bureaux
Adresse :
35, quai du Lazaret 13002 Marseille
Géolocalisation google