A travers la ville antique

Une balade à travers la ville qui retrace les grands moments de l’histoire de l’ancienne Cité romaine. Des vestiges de l’Antiquité aux opérations de relogement de l’après-guerre en passant par les anciennes friches ferroviaires, avec comme point de départ le musée qui raconte les origines de la ville...



Autour des cités universitaires Musée de l’Arles Antique Espace d'accueil des thermes de Constantin Collège Frederic Mistral Restauration du théatre antique Grande Halle Logements de première nécessité
Partager :
Musée de l’Arles Antique

Musée de l’Arles Antique

Hors de la ville, sur une presqu’île triangulaire à partir d’un programme tripartite (scientifique culturel et espace d’exposition), Henri Ciriani fait tout naturellement un bâtiment en forme de triangle, une des formes les plus rares dans l’architecture. Cette géométrie aux angles habituellement soudés explose et laisse jaillir hors de la figure des développements plastiques particuliers marquant notamment l’entrée du musée. L’ensemble est habillé de verre émaillé bleu, des émergences blanc mat abritant l’administration, la cafétéria, la rampe d’accès à l’auditorium viennent ponctuer la brillance de la façade d‘entrée. À l’intérieur, un vaste espace d’exposition, d’un seul tenant révèle la richesse des espaces ordonnancés et hiérarchisés. Le traitement de la lumière se décline en fonction des besoins. Des sheds orientés parviennent une lumière douce et homogène révélant la structure régulière, des lumières directes plus colorées traversent les ouvertures cadrant les paysages.Hors de la ville, sur une presqu’île triangulaire à partir d’un programme tripartite (scientifique culturel et espace d’exposition), Henri Ciriani fait tout naturellement un bâtiment en forme de triangle, une des formes les plus rares dans l’architecture. Cette géométrie aux angles habituellement soudés explose et laisse jaillir hors de la figure des développements plastiques particuliers marquant notamment l’entrée du musée. L’ensemble est habillé de verre émaillé bleu, des émergences blanc mat abritant l’administration, la cafétéria, la rampe d’accès à l’auditorium viennent ponctuer la brillance de la façade d‘entrée. À l’intérieur, un vaste espace d’exposition, d’un seul tenant révèle la richesse des espaces ordonnancés et hiérarchisés. Le traitement de la lumière se décline en fonction des besoins. Des sheds orientés parviennent une lumière douce et homogène révélant la structure régulière, des lumières directes plus colorées traversent les ouvertures cadrant les paysages. Malgré l'adjonction barbare par les services de maîtrise d’oeuvre du Conseil Général d'un volume en sailli détruisant l'harmonie d'ensemble de l'édifice, le Musée de l'Arles Antique reste un bâtiment incontournable tant par la qualité de l’oeuvre originale de Ciriani que par la collection qu'elle abrite.

Malgré l'adjonction barbare par les services de maîtrise d’oeuvre du Conseil Général d'un volume en sailli détruisant l'harmonie d'ensemble de l'édifice, le Musée de l'Arles Antique reste un bâtiment incontournable tant par la qualité de l’oeuvre originale de Ciriani que par la collection qu'elle abrite.
Architecte : Henri Ciriani
Année : 1995
Typologie : musée
Adresse :
Presqu'île du Cirque Romain, Avenue de la 1ère Division Française Libre, Arles
Géolocalisation google 43.297292,5.361493