Autour du pavillon Noir

Démarrer par les dernières productions des grands noms de l’architecture internationale contemporaine pour terminer par l’œuvre de jeunesse de Fernand Pouillon, presqu’un siècle d‘écart en quelques mètres. Balade au cœur de la ZAC Sextius, une des opérations les plus importantes de ces vingt dernières années en Europe, jusqu’au bas du cours Mirabeau.



Autour du pavillon Noir Pavillon noir Conservatoire régional de musique Grand théatre de Provence Annexe des archives départementales Logements Poste principale Palais Victor Hugo
Partager :
logements

Logements

Au sein de la ZAC Sextius Mirabeau ou s’entrechoquent architectures de tous styles, un bâtiment s’exprime par sa couleur et sa forme architecturale.

À l’angle des avenues Max Juvénal et Armand Lunel se dresse une tour de huit étages couronnée d’une claustra en béton.

La teinte rouge déplait ou séduit, en tout cas le bâtiment est devenu un repère dans la ville. La tour marque l’angle de l’îlot fermé et articule deux ailes entre elles dont le traitement architectural diff ère diamétralement : une aile comprenant un corps de bâtiment percé de loggias et d’ouvertures carrées posé sur un socle en pierre et surmonté d’une toiture en tuiles rondes, une aile toute en courbe, d’inspiration moderne juxtaposant bandeaux horizontaux, fenêtres verticales toute hauteur, balcons en sailli, toiture plate.

De cet amalgame résulte un objet incongru devenu référence dans le paysage aixois.


Architecte :
Bohigas
Année : 1997-2000
Typologie : logement
Adresse :
Avenue Max Juvenal
Géolocalisation google 43.297292,5.361493