La Venise Provençale moderne

Martigues, la Venise Provençale, ne partage pas seulement les canaux avec sa grande sœur Italienne. Si tous les deux ans l’ancien Arsenal de Venise accueille dans le cadre de sa biennale tous ceux qui font l’architecture mondiale, notre Venise à nous est depuis cinquante ans un laboratoire in situ de l’architecture contemporaine. Grâce à une politique volontariste en matière de construction d’équipements et de logements sociaux, Martigues est aujourd’hui une ville remarquable en matière d’architecture méditerranéenne. Ici c’est la valeur d’usage et la qualité des constructions qui font références, au service des habitants. La preuve qu’on peut construire une ville durable en Provence, traditionnelle et industrielle, dans laquelle l’architecture joue son rôle de ciment social. Ainsi Martigues fait partie du réseau « Ville d’Art et d’Histoire » pour préserver le patrimoine moderne et industriel et le transmettre aux habitants. Entre Marseille et Fos-sur-mer, cette ville est une catharsis architecturale et urbaine aux maux métropolitains.



La Venise Provençale moderne Théâtre des Salins École de Ferrières Hôtel de Ville ZAC Paradis Saint Roch Immeuble Moulins de France Ensemble Collectif Notre Dame des Marins École maternelle Di Lorto Centre Funéraire Municipal
Partager :

Moulins de France

L'immeuble appelé les Moulins de France est l'immeuble test de la Z.A.C Paradis Saint Roch. Première réalisation de la toute jeune agence d'architectes BCDMB, cette expérimentation qui devait être la préfiguration de l'ensemble de la ZAC marque le paysage urbain de la ville.

Les architectes ont ici savamment lié les principes modernes à l'architecture méditerranéenne. Ce grand bâtiment blanc, marqué de volumes en porte à faux joue habilement avec la lumière.

Architecture de fragmentation et de l’éclatement, il apparaît comme une alternative à la combinaison barre/tour qui occupe alors une place prédominante dans les programmes de logement.

Tout en finesse elle pose en effet sur une base en L qui épouse la pente du terrain, un volume : une tour montant en R+12. Les circulations horizontales et verticales généreuses fonctionnent autant à l'échelle de l'immeuble et que du quartier. Chaque appartement à son identité propre : petite médina au sol, aux appartements avec jardins ou logements dans la tour avec des loggias ou terrasses ouvertes. En raison du coût de la réalisation de l’immeuble « test », des plans simplifiés furent adoptés pour le reste de la ZAC.

L’ensemble a reçu le label « Patrimoine du XXe siècle ».

Architecte :
BCDMB
Année : 1969
Typologie : logements
Adresse : Avenue de paradis Saint Roch, 13500 Martigues
Géolocalisation google